Ne cédez pas aux sirènes de la détox !

Articles naturo

Alors voilà, janvier est là, et on n’échappe pas aux mails, post facebook et autres pubs en magasin bio pour « la détox après les fêtes ». Chacun y va de son bon conseil, et bien sûr la seule vraie détox efficace passe par le produit magique vendu avec.

Vous avez abusé du chocolat, de l’alcool, de la dinde aux marrons, et vous vous êtes achevé avec la galette ? Vous êtes gros, fatigué, grippé, ballonné, vous avez la gastro ? Pas de souci, ma potion miracle ou ma poudre détox-perlimpinpin à 150€ les 10mg va tout régler, sans aucun effort de votre part !
Mais non, j’m’énerve pas, j’essplique 😉

Comment ça marche la détox ?

La détoxification est un processus NATUREL du corps : les organes d’élimination (surtout foie, intestin, reins) filtrent les nutriments pour que nous puissions les assimiler, et évacuent les toxines et le trop-plein.
Cette fonction est normale, elle est plus active la nuit car elle nécessite beaucoup d’énergie. Et oui, la digestion, l’assimilation et l’élimination sont des processus énergivores, alors le corps doit choisir où envoyer son énergie : dans les muscles et le cerveau pour les fonctions d’éveil, d’action, et de stress, ou bien dans le système digestif, en mode repos, relaxation, sommeil.

Le coup de barre après un gros repas, ou les yeux qui se ferment tout seuls pendant la réunion de 14h : ce sont des signes que votre digestion vous demande beaucoup d’énergie, donc des signes que votre repas n’était sûrement pas adapté.

Bref, la détox est un processus d’élimination normal de l’organisme, qui fonctionne surtout en mode repos. Donc : il ne fonctionne pas bien quand on est en mode stress.
Et voilà l’équation fatale : malbouffe + stress + mauvais sommeil = intoxication.
Si vous m’avez bien suivie, vous aurez compris qu’aucun complément alimentaire ne permettra à votre corps de se nettoyer si vous êtes en mode stress et si vous continuez à manger trop ou mal. C’est comme si vous achetiez pour votre lave-vaisselle de nouvelles tablettes (brillance exceptionnelle, 3-en-1), sans appuyer sur le bouton « marche » : ça ne lavera pas…

Voilà les 5 règles d’une bonne détox !

1/ Bien choisir la période de détox et sa durée
-en fonction de votre état de fatigue : pas de détox si vous êtes épuisé
-en fonction de vos contraintes alimentaires : pas de détox si vous prévoyez d’enchaîner les galettes des rois au boulot et les apéros en famille pour les étrennes…on verra plus tard
-en fonction de vos contraintes pro ou familiales : pas de détox si c’est l’enfer au travail ou si vous prévoyez une activité stressante
-en fonction de la saison : si vous n’avez pas de vitalité l’hiver, faites plutôt une bonne détox au printemps

2/ Réduire le stress pendant cette période
-faites des pauses respiration : trois fois 5 mn de respiration ventrale par jour
-prévoyez des moments pour vous relaxer : repos, sophrologie, yoga, massages, réflexologie plantaire, sauna (excellent aussi pour l’élimination), spa…

3/ Manger moins mais surtout mieux
Pour détoxifier il faut juste réduire le temps de la digestion, pour avoir plus de temps pour l’élimination. Pour réduire le temps de digestion on peut manger un peu moins, mais surtout on fait attention aux associations dans l’assiette*.
-Supprimez l’alcool, le sucre blanc et ce qui en contient, les produits excitants et toxiques (café, thé noir), les produits laitiers, la viande rouge, les produits industriels, et limitez le gluten (moins de blé).

-Privilégiez les fruits et les légumes frais, le poisson, et buvez beaucoup d’eau entre les repas.
-Ne craquez pas sur les restes de chocolat de Noël des collègues ou sur la galette de maman. Prenez des pommes et des amandes !
-Et dégustez après chaque repas une tisane digestive à base de romarin, chardon-Marie, boldo, menthe poivrée… C’est bien mieux que des gélules !

4/ Du repos, du repos, du repos
-couchez-vous tôt
-mangez léger le soir
-pratiquez 5 mn de respiration ventrale au moment du coucher, et un auto-massage du plexus solaire avec de l’huile essentielle de lavande vraie (3 gouttes diluées dans un peu d’huile végétale)

-vous pouvez aussi diffuser dans la chambre, 15 mn avant de vous coucher, des huiles essentielles relaxantes : lavande vraie, petit grain bigarade, mandarine…

5/ Chouchouter son foie
Pour cela, pas besoin de complément alimentaire, la meilleure amie de votre foie est la bouillotte chaude !!! Investissez dans une bouillotte à eau (2 litres, 15 euros env.). Placez-la sur votre foie quand vous vous couchez (après votre massage à la lavande et votre séance de respiration), soupirez d’aise et… endormez-vous !

En résumé, faire une détox ce n’est pas prendre un produit miracle. C’est avoir une bonne hygiène alimentaire, rester cohérent (aucune poudre de perlimpinpin ne compense de bouloter les restes de chocolats de Noël), et surtout s’accorder des moments privilégiés pour bichonner son corps et détendre son mental. C’est une vraie reconnexion à soi… Plutôt chouette, non ?

*PS : mine de rien, je glisse ici en passant que je peux vous conseiller une cure détox personnalisée d’après votre bilan de vitalité… en consultation de naturopathie 😀