Repas de fêtes : gardez le ventre léger !

Articles naturo

Digestion lourde, ballonnements, migraines, nausées, fatigue, gastro… Pourquoi la période des fêtes devrait-elle être celle des abus culinaires ? Voici mes conseils pour bien profiter de ces moments festifs, pour se régaler en gardant l’esprit vif et le ventre léger !

Une petite période de repos digestif avant les fêtes permet de nettoyer le terrain avant les excès.

Une semaine avant les réjouissances, on peut donc réduire sa consommation d’alcool, de sucre blanc et ce qui en contient (bonbons, biscuits, pâtisseries et desserts industriels, chocolat, sodas…), de produits excitants et toxiques (café, thé noir, et bien sûr cigarette), de produits laitiers, de viande rouge, de charcuterie et de plats industriels.

Autres possibilités pour une vraie détox :
-une semaine 100% végétarienne,
-un ou deux jours de monodiète (pommes ou riz ou soupe),
-une journée au jus de légumes crus pressés à l’extracteur,
-une soirée tisane (uniquement)…

Si la digestion est aussi difficile après un repas de fête, c’est que notre système digestif n’est pas fait pour digérer correctement les mélanges. Voici les principales incompatibilités digestives :
-Les fruits crus en fin de repas
-Protéines animales (viande, poisson, œufs, fromage) + amidons (pain, féculents, céréales)
-Aliments acides (agrumes, tomates…) + féculents
-Plusieurs protéines animales différentes (poisson + viande + œuf + fromage)
Les repas de fête cumulent souvent toutes ces difficultés digestives ! Pas étonnant que l‘on se sente lourd après… Cependant l’idée n’est pas de se priver, mais de profiter de ces moments conviviaux avec le moins de désagréments possibles. Pour faciliter la digestion, on pourra :
-Ne pas commencer à boire de l’alcool le ventre vide, attendre d’avoir mangé un peu
-Manger lentement, bien mastiquer, savourer
-Manger dans le calme, être détendu
-Privilégier les légumes plutôt que les féculents
-Ne pas se resservir
-Éviter le café et les alcools forts en fin de repas, privilégier une infusion digestive (romarin, artichaut, boldo, chardon Marie, menthe poivrée, fumeterre, fenouil, anis…).
-Et si vous avez un peu abusé, couchez-vous avec une bouillotte chaude sur votre foie, vous verrez c’est miraculeux !

Si vous recevez, vous pouvez faire le choix de menus privilégiant les légumes, ou de menus « à thème » (tout poisson par exemple, ou cuisine du monde souvent plus légère, ou piocher dans les recettes veggie). Et surtout : profitez du moment, faites-vous plaisir, dans la joie et la convivialité, c’est le plus important !

Après les fêtes :
Une période de repos digestif, avec les mêmes possibilités que lors de la période précédente. N’oubliez pas votre meilleure amie, la bouillotte chaude sur le foie ! On peut également faire une cure de plantes détoxifiantes (artichaut, radis noir, chardon Marie, romarin). Et pourquoi pas un sauna pour éliminer les toxines, ou bien un week-end détox avec un naturopathe 😉